17 mai - Hommage à François Chenu

dim, 17/05/2020 - 13:00

Reims, le 17 mai 2020

 

Le 13 septembre 2002, au Parc Léo Lagrange, l’homophobie, dans sa facette la plus sombre, la plus violente, la plus crasse, emportait une victime : François Chenu.

exaequo, tous les ans, rend hommage à François, et à travers lui, à toutes les victimes de l’homophobie et de la transphobie. Nous n’oublions pas, et continuons de lutter pour les droits fondamentaux de notre communauté LGBTQI+ : le droit d’exister, le droit à notre altérité.

Nous nous rassemblons tous les ans en mai au Parc Léo Lagrange, où une plaque vient rendre hommage à la mémoire de François. Le mois de mai est en effet un mois de luttes pour notre communauté : la Journée Mondiale contre l’Homophobie et la Transphobie (IDAHOT), dite Journée du 17 mai, est l’occasion pour notre association de mettre en place une série d’événements culturels, militants, sur Reims, pour sensibiliser le public à notre lutte contre les LGBTphobies tant locales qu’internationales.

Cette année, en raison de la pandémie, notre « Semaine du 17 mai » s’est vue contrainte d’être annulée et reportée à 2021. Pour autant, il était pour nous important, et je dirais même essentiel, que nous maintenions notre hommage à François. Parce que si le monde semble s’être arrêté, culturellement, socialement, dans un confinement qui pour beaucoup a semblé être sans fin, il n’en demeure pas moins que le souvenir de François Chenu se doit d’être préservé.

Par ailleurs, les LGBTphobies n’ont pas diminué. Au contraire, elles ont drastiquement augmenté. Commentaires haineux sur les réseaux sociaux, violences intra-familiales, violences et insultes entre voisins. exaequo a reçu durant ce confinement des témoignages des difficultés rencontrées par des personnes confinées, jeunes ou moins jeunes. exaequo a été co-signataire de courriers associatifs à l’attention de Marlène Schiappa, Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations. Nous avons également fait remonter ces témoignages auprès de Mme la Députée Aina Kuric.

En attendant de vous revoir dans notre local, en attendant de pouvoir nous rassembler, de pouvoir unir nos forces, nous l’avons ouvert pour François, et pour rappeler que si fermé soit-il, nous n’oublions pas notre communauté.

Juliette, présidente d’exaequo

 

Local Exaequo
Coordonnées
Adresse: 
25 rue du Jard - 51100 Reims